Activité Fiduciaire et TRUST
16673
page-template-default,page,page-id-16673,bridge-core-2.0.6,ajax_fade,page_not_loaded,,no_animation_on_touch,footer_responsive_adv,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-19.3,qode-theme-bridge,qode_header_in_grid,wpb-js-composer js-comp-ver-5.4.7,vc_responsive
 

Activité Fiduciaire et TRUST

Pour élargir la gamme des services offerts par le Cabinet depuis 1974, on a créé la société fiduciaire et d’audit Ge.Co. – Gestione e Controllo S.r.l., dont le siège est dans le cabinet professionnel et qui est autorisée à l’exercice de l’activité par un Décret dédié du Ministère de l’Industrie, Commerce et Artisanat du 11 juillet 1975.

Son objet social comprend l’exercice des fonctions fiduciaires et d’audit dans le sens le plus large de ces mots et notamment les fonctions dont à la Loi 23 novembre 1939 n. 166 et son Règlement R.D. 22 avril 1940 n. 531. Cette société se propose donc, à titre d’exemple, l’administration de biens mobiliers et immobiliers pour le compte de tiers; la représentation des porteurs d’actions, obligations et participations sociales en général; la propriété à titre fiduciaire de titres et valeurs de tous genres; la prise en charge de mandats et de charges fiduciaires de n’importe quelle nature; l’organisation et l’audit comptable, administratif et financier d’affaires, entreprises, sociétés, constituées sous n’importe quelle forme; la certification des bilans aux fins civils et fiscaux.

Avec la ratification de la Convention de La Haye du 1er juillet 1985, parachevée le 1er janvier 1992 avec l’entrée en vigueur de la Loi 16 octobre 1989, n. 364, l’institution du trust a obtenu une reconnaissance définitive et fondamentale même par le système italien. Il est donc possible, actuellement, de jouir de cet instrument très utile et souple en Italie aussi, même s’il faut l’établir sur la base d’une loi étrangère.

Suite à tout cela, la société fiduciaire a inséré dans son objet social, à partir de 2001, aussi la possibilité d’assumer la charge pour l’administration de biens en qualité de mandataire aux termes de la Loi 16 octobre 1989 n. 364 et d’assumer des charges de protecteur dans le cadre de trusts, de quelque façon qu’ils aient été créés.

L’expérience quarantenaire acquise par la société et l’insertion de cette dernière dans un cabinet de docteurs en sciences économiques et commerciales, avec la possibilité de profiter de plusieurs professionnalités s’y étant développées dans les différents secteurs (fiscal, comptable, administratif et similaires), ainsi que les caractéristiques de confidentialité, fiabilité et sérieux typiques d’une activité professionnelle, ont permis et permettent de faire face, à travers Ge.Co. s.r.l., par des instruments bien rodés et en même temps très versatiles, à de nombreux problèmes de nature différente – patrimoniaux, économiques, familiaux, commerciaux – dans l’intérêt primaire de la Clientèle du Cabinet, mais aussi à disposition des Clients d’autres cabinets professionnels à qui Ge.Co. peut offrir sa collaboration dans le juste respect des principes de l’éthique professionnelle.